Extension WordPress pour créer de belles photos de blog !

 

Confucius  a dit  un jour,”une image vaut mille mots“. Nous vous proposons dans ce tutoriel  4 extensions (appelé aussi plugins ) WordPress créer de belles photos de blog

Les images sont parfois négligés, et pourtant elles sont plus important qu’un long discours. si vous voulez leurs donner de la valeur plus de pep !, retrouverez  une sélection d’extension de WordPress pour photo pour créer de belles photos pour votre blog.

Quelque soit la sujet de votre blog, ces extensions donneront du pep à vos images. Ils vous permettrons de rédiger de très articles de blog avec de belles de blog.

1 – Image Magnify WordPress extension

Image-Magnify-extension

L’extension Image Magnify  permet d’intégrer un effet de loupe sur vos images. Il est totalement personnalisable.

Vous pouvez donc régler la taille par défaut de la loupe ainsi que sa couleur.  Plusieurs effets sont disponibles.

Voir la démo

2 -Extension WordPress, Effets Hover Pack

Hover-Effects-Pack-WordPress-extension

Le extension photo WordPress Effets Hover Pack permet d’ajouter une animation sur vos images lorsqu’elles sont survolées. 10 animations sont incluses.

Vous avez également la possibilité d’ajouter un texte animé. 10 animations de textes sont également disponibles. J’adore tout particulièrement l’effet diagonal.

Voir la démo

3 – Extension WordPress, Anyhover Image Effets

Anyhover-Image-Effects-extension WordPress

Cette extension vous permettra d’ajoute  du texte sur vos images au moment elles seront survolées par l’internaute.

Voir la démo

4 – Extension WordPress, Ultimate Image Filters

Ultimate-Image-Filters-WordPress-extension

Avec l’arrivée d’Instagram, les filtres d’images sont devenus très populaire. Pourquoi ne pas en utiliser sur votre site internet pour donner du peps à toutes vos photos de blog ou d’instragram ?

Voir la démo

Bien écrire pour le Web !

Dans cet article je vous propose une liste d’items indispensable pour rédiger un bon article de bon.  ces items vous permettrons de créer des éléments textuels, photos, vidéos rapidement, mais également de trouver des leviers d’inspiration. “Il faut savoir se mettre en condition avant de commencer à écrire pour son blog ou son site pour ne rien oublier : allier la forme et le fond”.

Bien écrire pour le Web : deux objectifs  différents !

Bien écrire pour le web est un exercice particulier. En effet, vous devez à la fois travailler le contenu en tant que tel, mais également tenir compte de la capacité de celui-ci à être correctement lu parmi les moteurs de recherche, afin d’optimiser votre référencement. Vous constaterez rapidement que certains articles que vous écrivez ne seront pas ceux qui vous rendront le plus fier, mais s’avéreront particulièrement efficaces pour vous apporter du trafic.

Bien écrire pour le Web, c’est travailler ce que l’on appelle “l’inbound marketing“. Autrement dit, cette technique vous permet de privilégier la création de contenu et la qualité de celui-ci dans le but de générer du trafic entrant de qualitatif  sur votre blog, en opposition aux différentes campagnes payantes que vous auriez se lancer. Généralement, nous constatons que le SEA a tendance à augmenter votre taux de rebond, contrairement à l’inbound.

Voici les quatre items à avoir en tête lorsque vous écrivez ou que préparez un article pour un nouveau support.

les titres

C’est un des points les plus importants de la création de contenu, puisqu’il va intervenir dans le référencement de votre article. En effet, celui-ci doit impérativement être court, explicite, visible, tout en permettant de développer suffisamment de curiosité chez le visiteur pour que celui-ci vienne sur votre support. Veillez bien à ce que le titre soit parfaitement en phase avec le sujet que vous traitez.

Le texte en lui-même

Vous rentrez dans le dur du contenu ! Dans cette partie, il faut avoir en tête les concurrences des mots-clés que vous allez utiliser, qui doivent permettre, subtilement, de repositionner plusieurs fois les mots importants sur lesquels vous êtes en train de travailler. La qualité de votre rédaction est importante également, car elle doit permettre une lecture fluide. Je vous rappelle que les lecteurs mettent entre 30 et 60 % de temps en plus pour lire sur un écran. Le style rédactionnel qu’impose le Web est bien éloigné de la littérature française à proprement parler. Soyez simple !

Les liens

Lorsque vous rédigez votre article, pensez également à travailler les liens internes ( le maillage), mais également ceux qui vont être positionnés à l’extérieur de votre site et générer du trafic entrant. Pensez donc à générer des liens suffisamment explicites en activant l’URL Rewriting. Mieux  vaut “www.tartampion.com/les meilleurs-resto-a-paris/” que ” www.tartampion.com/restau_class/”.

Les contenus visuels : photo et vidéos

A moins que vous soyez contraint, pour des raisons de confidentialité  ou des raisons techniques, d’héberger vous-même vos médias, privilégiez l’hébergement de vos vidéos sur des plates formes comme Youtube, Vimeo encore Dailymotion. Concernant les photos, je vous rappelle la résolution pour le Web est de 72 DPI de base, mais cela peut varier notablement avec les écrans Retina ! Pensez également à utiliser des serveurs de média. Ils sont utiles pour “déporter” les images… et permettent un chargement plus rapide de votre page. Pensez également à l’utilisation des sprites, particulièrement utiles pour optimiser le chargement de vos pages.

Comment trouver l’inspiration ?

Il est difficile de donner des conseils pour écrire, pour trouver l’inspiration. Je ne rentrerai pas ici dans la problématique du style rédactionnel, ni même de la qualité d’écrire propre à chacun. Je vais néanmoins m’attarder sur les mécanismes qui me permettent de trouver l’inspiration

Ecouter, veiller, lire, partager

Savoir écrire ou trouver des sujets, c’est avant tout être en mesure d’effectuer une veille permanente, de lire de nombreux articles, de partager et d’échanger sur l’actualité. L’inspiration ne vient pas en un claquement de doigts, c’est un état d’esprit qui se cultive.

Prendre le temps

Prenez votre temps ! Il n’est pas nécessaire de courir, et vous apercevrez souvent que c’est au dernier moment que vous êtes plus productif. En effet, il n’est pas rare de réfléchir à un sujet pendant plusieurs jours, voire semaines, en ne prenant que quelques notes. C’est au dernier moment, à force de réflexion  et d’échanges que vous allez être en mesure d’écrire d’une seule traite. Ne stressez donc pas si votre page reste blanche dans les derniers jours de réflexion. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l’inspiration – ou votre capacité à vous mettre dans un état de création – nécessite du temps ou vous ne faites rien ! Prenez sur vous pour réfléchir, être seul. A chacun sa technique, marcher, sport…

se cultiver

Ecrire, c’est aussi apprendre à se cultiver e à s’enrichir de tout ce qui vous entoure. Aussi, ne restez pas en autonomie, partagez et échangez avec d’autres personnes du même profil que vous !

En panne d’inspiration ?

Que vous soyez en manque d’inspiration ou que vous ayez besoin de créer plus de contenu, des sites comme TextMaster ou TextBroker pourront répondre à vos attentes. En effet, une fois l’inscription sur ces sites réalisée, il vous suffira de passer commande Un auteur se chargera de rédiger plusieurs articles pour votre site internet sur le thème de votre choix et dans la longueur que vous désirez. Les prix sont très abordables, mais ne vous permettront que de traiter la surface ! En effet, la plupart des articles que vous commanderez viseront automatiquement votre référencement, et non à créer des articles de fond. Sachez donc faire de la part des choses dans votre ligne de rédactionnelle entre ces articles là et ceux qui émaneront d’un rédacteur interne.

La photo est devenue en quelques années le premier loisir créatif des Français ! C’est donc une bonne chose pour nous, puisque de nombreuses sources et tutoriels existent sur la Toile et sont accessibles gratuitement. Trouver l’inspiration pour les photos afin d’illustrer vos articles est essentiel, n’hésitez pas pour ce faire, à vous rendre sur Instragram ou sur  500px afin de vous inspirer de tous ces photographes et des tendances du moment par défaut, prenez toujours vos photos en haute définition soit en JPG soit, mieux, en RAW. Après un traitement, exportez-les en 72DPI dans des dimensions raisonnables. Les photos doivent être parfaitement économisées afin de réduire, tant que faire se peut, le temps de chargement des pages. Si vous souhaitez plus significativement vos images, utilisez le logiciel “ImageOptim” . En plus d’être gratuit, un drap and drop suffit pour baisser significativement le poids de vos images. Nul besoin d’investir dans du matériel professionnel, un appareil photo compact suffira à vos débuts, et il vous permettra même de réaliser des vidéos. Pour le Web, privilégiez toujours la création de contenu plutôt que le matériel. Rappelez-vous : ce n’est pas l’appareil photo qu fait le photographe ! Instragram est d’ailleurs le meilleur exemple de la démocratisation de la photo, et ce uniquement au travers du téléphone portable.

Définir des mots-clés

La toute première chose à faire est de se renseigner. Quels sont, selon vous, vos proches ou vos collègues, les mots qui décrivent le mieux votre produit ou site internet.

A partir de là, vous allez définir une liste de mots-clés, une dizaine pour commencer, qui selon vous sont les importants pour votre site internet. Maintenant , nous passons à une phase essentielle qui est de déterminer les mots-clés utilisés par nos concurrents. Nous nous mettons donc en navigation privée et listons les 3, voire 4 premiers sites qui sortent sur Google en ayant tapé nos mots-clés. Si le travail est bien fait, en général il s’agit des mêmes.

Nous allons donc étudier ces sites d’un point de vue sémantique, pourquoi ils sont si biens positionnés sur Google. Nous utilisons pour cela un outil dont nous avons parlé précédemment : SEO Quake. Il s’agit d’un plug-in pour vos navigateurs ( Chrome et Firefox) très efficace pour étudier des sites internet d’un point de vue SEO. La partie qui va nous intéresser est l’outil Densité. Il va récupérer le contenu global de chaque page, le trier par ordre d’importance et nous notifier s’il y a ces mot dans les balises importantes (title, description, keywords et h1).

Normalement, une liste d’une cinquante de mots sort de l’étude de nos sites concurrents. A partir de ce moment, il est très simple de déterminer les mots à utiliser dans les outils de Google. Ces outils sont au nombreux : Google Adwords et Google Trends.

Je vous recommande  de lire aussi cet article sur Google RankBrain, cliquez ici

Apprendre ne sert à rien, c’est dangereux et ça rend idiot !

Masterclass À 42, il promeut un enseignement sans professeur ni salle de cours, seulement des ordinateurs et des œuvres d’art. Et oriente l’école d’informatique pas comme les autres qu’il a cofondée entièrement vers la créativité des étudiants. Rencontre avec Nicolas Sadirac, directeur général de 42.

Nicolas Sadirac est co-fondateur et directeur général de 42

En matière de savoir, le numérique change considérablement la donne… Est-ce irréversible ?

Sans catastrophe majeure à venir, oui. Toutes les tâches liées à de la manipulation de connaissances vont être remplacées, automatisées. Le fait même de savoir n’a plus aucune valeur. Tous les métiers vont changer et se faire différemment. Dans tous les métiers, il y a une base de connaissances, de savoir-faire et de la créativité. On peut désormais assurer les deux premiers éléments à l’aide d’un ordinateur. Toute la valeur réside dans la capacité à créer et à être empathique.

En savoir plus cliquez ici

 

Comment choisir le bon thème WordPress

Pas si simple de trouver le thème WordPress parfait pour son blog

C’est tout un art, choisir le bon thème WordPress car cela dépend de plusieurs facteurs tel que  le public visé.Pour aider dans votre choix, essayer de résumeren 2 ou 3 adjectifs l’impression que vous souhaitez que les gens retirent d’une première visite de votre site. Essayez de creuser chacun de ces adjectifs, complétez par une tonalité générale ( teintes chaudes ou froides, style épuré ou exubérant,etc.). Deux autres critères rentrent en jeu : le caractère gratuit ou payant du thème et sa  “souplesse”, c’est-à-dire les fonctionnalités qu’il propose et ses possibilités de personnalisation via des options.

Quelques thèmes WordPress parmi les plus connus :

Voici deux articles que vous devriez lire! , vous trouverez tous ce qu’il faut savoir pour bien choisir un bon logiciel de création de site ou blog :

Dans cet article : Les meilleurs thèmes WordPress gratuits pour l’année 2017, vous retrouverez une liste de thème WordPress gratuit

Thème WordPress : Foodica

foodica-creative-blog-wordpress-website-template

Thème WordPress : Essence

the-essence-feminine-blogging-theme

Thème WordPress : Total

total-minimal-wordpress-grid-theme

Vous pouvez retrouver tous ces thèmes WordPress sur le site official de colorlib.com

lisez aussi :

 

Comment gagner la confiance de vos lecteurs ?

pc portable

Par le biais de ce mécanisme, votre blog gagne en qualité et en confort  de lecteur. Si un article lu est vieux de deux ans, lecteur trouvera malgré tout ce petit amendement lui disant q’un contenu plus récent est à prendre en compte. Il le lira d’autant plus que sa première lecture était pertinente. Il remontera alors le fil d’Adraine jusqu’à atteindre le contenu le plus à jour possible.

Votre lecteur, qu’il soit interne ou externe à votre entreprise, y gagne lui aussi, car d’une part, il n’aura pas à chercher l’information à jour, mais d’autre part, ce travail de recherche a été effectué par le prescription de l’information lui-même – autrement dit, la personne la mieux à même de le conseiller.

Pour savoir plus sur comment gagner la confiance de vos lecteurs et augmenter le trafic sur votre site Web :