WordPress

Comment bien choisir un bon hebergeur ?

Nous verrons dans cet article les différents solutions pour héberger votre blog, portfolio ou site d’ecommerce tournant sous les logiciels WordPress, Joomla ou prestashop. Il existe différents types de serveurs à la fois mutualisés ou dédiés.

Au-delà du serveur sur lequel vous allez héberger l’ensemble de votre site interne, il existe des offres 100 % hébergées appelées version en Saas ou Cloud qui permettront de disposer de votre site sans avoir à vous préoccuper de l’hébergement, des udaptes

Dans cet article vas se concentrer sur le type de serveur à choisir si vous décidez d’héberger vous-même votre site. Nous verrons quels sont les paramètres importants à avoir en tete, au-delà du prix, lorsque vous allez choisir votre prestataire .

Qu’est-ce qu’un serveur ?

Un serveur n’est ni moins qu’un disque dur connecté à Internet et permettant à n’importe qu’elle personne d’avoir un accès à distance pour consulter un site Internet. Ce serveur, placé dans un Résultat de recherche d'images pour "serveur"data center, s’apparente à un ordinateur sans écran, sans clavier, que vous allez devoir administrer à distance depuis ce que l’on appelle un terminal de commande. Un terminal de commande est une fenêtre DOS dans laquelle vous tapez des lignes de codes pour donner des consignes à votre serveur.

Si vous n’êtes pas familier avec les commandes Shell, sachez que de nombreux hébergeurs vous proposent des interfaces graphiques pour gérer vos serveurs. La plupart du temps, vous allez mettre en place un serveur dit LAMP (Linux, Apache, MySQL et PHP).

Linux assurera le rôle de système d’exploitation en attribuant les ressources aux autres composants serveur. Apache, quant à lui, est le serveur Web, dit “serveur frontal”, puisque c’est celui qui répondra à l’ensemble des requêtes en provenance d’un client Web (navigateur). MySQL sera votre système de gestion de base de données relatives (SGBDR) qui vous permettra de stocker et d’organiser l’ensemble de vos donnée. Enfin, PHP permettra la génération de l’ensemble des pages dynamiques et assurera la “communication avec le serveur MySQL.

Ces composants sont situés sur le même serveur mais, selon le cas, peuvent être situés deux, trois ou quatre machines en fonction de vos besoins, qui seront principalement liés à la charge que vous allez imposer à votre serveur.

Remarque importante !

Un serveur mutualisé est partagé entre plusieurs utilisateurs et dispose de fonctionnalités limitées, car l’ensemble des fichiers de paramétrage sont commun  toutes les personnes qui travailleront sur le même espace. Un serveur dédié est quant à lui 100 % paramétrable et gérable par une seule personne, en l’occurrence vous !

Des serveurs Windows, quésaco ?

Vous pouvez voir régulièrement les serveurs Windows qui vous sont proposés. Ceux-ci répondront aux mêmes problématiques que des serveurs Linux. Ils seront généralement plus chers, utilisant des technologies propriétaires.

Quels sont les critères à analyser pour choisir le bon hébergeur ( serveur dédié ou mutualisé) ?

Il existe plusieurs critères pour être sur qu’un hébergeur est de qualité. En premier lieu, posez-vous la question de la réputation de l’hébergeur. Surfez sur quelques sites internet et/ ou  forums spécialisés, n’hésitez pas à posez des questions sur ces supports à différentes personnes qui auraient déjà souscrit à des offres identiques que celle que vous cherchez.

  • L’hébergeur avec lequel vous souhaitez travailler dispose-t-il d’un service d’assistance technique en cas de problème ?
  • Y-a-t-il une communauté développée ou des forums spécialisés, afin que vous puissiez trouver des solutions à vos différents problèmes ?
  • Comme pour les CMS, veillez  privilégier les hébergeurs disposant d’une forte communauté ou ceux vous offrant la possibilité de consulter de nombreux tutoriels ou dossiers.

Nous vous recommandons l’offre WordPlatform pour hébergé votre site WordPress (à partir de 5.99 € / mois), Cliquez ici pour accéder directement au site ou sur l’image ci-dessous :

planethoster

Le modèle économique des solutions cloud

Il existe plusieurs typologies d’offre quant à l’utilisation de solution en cloud. Certaines entreprises vous prendront une commission sur le chiffre d’affaires généré tout en vous permettant d’utiliser la plate-forme gratuitement. D’autres vous feront payer un abonnement et ne prendront aucune commission sur l’ensemble de votre chiffre d’affaires. Faite tout simplement vos calculs.

Conclusion

Dois-je privilégier une offre hébergée ou l’installation de mon site sur serveur ?. La question n’est pas évidente car elle s’adapte principalement à vos objectifs de développement. Si vous êtes sur un marché que vous connaissez déjà et que vous estimez votre chiffre d’affaires à plusieurs centaines de milliers d’euros, il est évident que vous ne vous poserez pas de questions et privilégiez l’intervention d’une agence ou de freelances pour travailler sur votre site internet. Si, en revanche, vous souhaitez juste vous lancer et monter votre propre première boutique, privilégiez les offres cloud qui vous permettront de travailler sur votre modèle économique, sur la qualité de votre service client, le sourcing de vos produits, en ayant l’esprit libre de tout l’aspect technique relatif à la mise en place d’un site d’ecommerce. Pour ce faire, des solutions comme Powerboutique, Prestashop Cloud, Oxatis peuvent être intéressantes.

Résultat de recherche d'images pour "Powerboutique"

Powerboutique propose des solutions cloud pour l’hébergement de site d’ecommerce.

Lisez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *