WordPress

Comment réparer votre site ou blog WordPress après un crash ?

Comment réparer votre site WordPress après un crash ou une mise à jour de WordPress ?

Si votre site WordPress ne fonctionne plus après un attaque par un hacker ou bien après avoir fait la mise à jour de WordPress. Si vous avez fait des sauvegardes de votre site ou blog WordPress  c’est-a-dire la sauvegarde de votre base de donnée et fichiers via le serveur FTP, vous pouvez réparer votre site sans problème.

Renommez le répertoire sur le FTP ( en général www, à renommer en www_last), puis créez un nouveau répertoire que vous nommez du même nom (www) et transférez-y  les fichiers de votre sauvegarde.

Créer deux répertoires permet de basculer rapidement de l’un à l’autre sans devoir transférer tous les fichiers à chaque fois. A la fin de la manipulation , vous pouvez facilement supprimer l’ancien dossier.

Puis, dans votre base de données, importez le fichiers SQL.

Résultat de recherche d'images pour "page administration php admin"

Page d’importation de phpMyAdmin

Attendez que l’interface de la base de données ait fini de lire le fichier. Cela peut prendre du temps en fonction de la taille de votre fichier et des capacités du serveur.

Attention toutefois au poids des fichiers SQL. Parfois, les hébergeurs imposent une taille limite. Pour contourner le problème, vous pouvez importer la base de données à l’aide de fichiers PHP, notamment grâce au script de BigDump

En cas de problème, et en dernier recours, lors de l’importation de la base de données, insérez manuellement par requête SQL le contenu du fichier de sauvegarde de la base de données. Parfois, le fichier a une erreur, et il n’y a pas d’autre solution pour rétablir la base de données que d’effectuer ce travail laborieux, en évitant la ligne présentant l’erreur…

Souvent ce sont les tables des extensions qui posent problème. Vous pouvez importer uniquement les tables natives de WordPress, puis réinstaller et reconfigurer les extensions.

Voici les vérifications de base en cas de problèmes :

  • Vérifiez que le fichier wp-config.php a les bonnes informations concernant la base de données.
  • Vérifiez que l’URL pointe bien vers le bon répertoire de votre hébergement.
  • Vérifiez que votre logiciel FTP a bien transféré tous les fichiers.
  • Videz le cache de votre navigateur.

A lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *